Cape Town, South Africa

Cape Town, South Africa

 

Photo prise sur la montagne de la table.

Cape Town est une ville d’Afrique du Sud, située sur la côte Sud-Ouest. Son nom fait ainsi référence au Cap de Bonne-Espérance. Il sépare l’océan atlantique et l’océan indien à 50 km au sud de la ville. La partie historique de la ville appelée, City Bowl, est un amphithéâtre naturel. Il est entouré des montagnes Lion’s Head, Devil’s Peak, Table Mountain et Signal Hill. Son climat est de type méditerranéen. Les Fynbos, plantes semi-désertiques auxquelles appartient la Protea, ne poussent nulle part ailleurs en Afrique du Sud.

Histoire

Le Cap s’est développée à la fin du XVème siècle lors du passage des portugais souhaitant rejoindre les Indes. Les marins, souvent mourant, car affaibli par le voyage depuis l’Europe et les denrées périssables, firent de la région du Cap un lieu de ravitaillement. Aussi, des échanges s’opèrent avec les Khoï. Ces derniers sont un peuple pastoral d’Afrique australe. Ils se dénomment eux-mêmes ainsi (littéralement « hommes des hommes ») par opposition à leurs voisins chasseurs-cueilleurs Bochimans, qu’ils nomment Sankhoï.
Les néerlandais, qui ont pris l’ascendant sur les routes commerciales, vinrent y fonder un comptoir après de nombreux chavirages dans la zone du Cap (de forts courants entraînent les bateaux sur la côte).

Démographie

A ce jour, Le Cap est composée majoritairement de métis, les coloured (50%), de blancs (27%) et de noirs (23%). La population est composée de descendants français, néerlandais, anglais et portugais. Les vignobles, au nord du Cap dans la région de Stellenbosh et de Franschhoek, attestent de cette mixité. De nombreux huguenots s’y sont installés suite à la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685.

Société

A ce jour, la ville se compose d’une architecture coloniale issue de l’influence néerlandaise, portugaise et anglaise mais également d’une architecture moderne. Le quartier malais ou de Bo-Kaap sont des quartiers emblématiques de Cape Town. C’est une ville à part dans le paysage urbain sud africain. En effet, la ville est souvent désignée comme « le dernier bastion » des blancs d’Afrique du Sud malgré une politique progressiste menée durant le XXème siècle. Enfin, l’île de Robben Island au large du Cap abrite la prison dans laquelle Nelson Mandela fut incarcéré pendant 18 ans (sur 27 ans en tout).

A ce jour, Le Cap est une ville touristique et dynamique. En effet, sa géographie, son histoire et sa modernité en fond une des plus belles villes du monde. De nombreuses activités sont développées comme l’observation des baleines de juin à octobre et la plongée avec les grands requins blancs.

Laisser un commentaire

© 2017: geogir.fr - Géographie et Environnement | GREEN EYE Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress
%d blogueurs aiment cette page :